Ecolinks | Aperçu des notes

L'obsession de la compétitivité va tuer l'Europe

Le calendrier s’accélère. A moins de deux mois de l’élection présidentielle française, dans un contexte de crise économique et politique majeure en Europe, les rencontres entre responsables politiques européens se multiplient afin de trouver une solution au problème posé par la crise de la zone euro. Cette période sombre que traverse l’Europe, avec comme point d’orgue la crise de la dette, trouve son origine dans les déséquilibres qui ont suivi la création de l’euro. Les pays qui sont apparus jusqu’à présent comme les plus affectés (Grèce, Portugal, Espagne, Italie et Irlande) ont accumulé depuis la création de l’euro en 1999 des déficits de leur compte des transactions courantes (déficit du commerce extérieur, déficits des revenus d’investissements et des transferts), tandis que d’autres (Allemagne, Autriche, Belgique, Pays-Bas, Finlande) accumulaient des excédents.

Ces déséquilibres s’expliquent essentiellement par les différences importantes d’inflation et de taux d’intérêts réels qui ont, à partir de 1999 et dans un contexte de politique monétaire commune à l’ensemble des pays de la zone euro, favorisé l’endettement du secteur privé dans les pays déficitaires et dans le même temps généré un afflux de capitaux en provenance des pays excédentaires. Or ces investissements ont contribué au développement de projets au rendement trop incertain, et au gonflement de la bulle immobilière sur laquelle des investisseurs et des banques ont cherché à spéculer, avant que la crise de 2008 ne vienne révéler l’instabilité extrême du système. Ils ont dans le même temps alimenté une hausse des prix et des salaires dans les pays déficitaires, et favorisé le creusement du déficit du solde des transactions courantes essentiellement au travers d’une hausse des importations. La crise que traverse l’Europe est donc essentiellement, au départ, une crise de balance des paiements, qui s’explique par des faiblesses structurelles inhérentes au fonctionnement de la zone euro dès sa création, et par l’incapacité des institutions européennes à piloter efficacement cet ensemble.  Les performances en termes d’exportations dans les pays déficitaires, c’est à dire leur « compétitivité », ne sont en revanche pas à mettre en cause.


 
Order Viagra online with huge discount. Multiple benefits include FREE shipping, Reorder discounts, Bonus pills and Your Satisfaction Guaranteed! Wher to buy doxycycline?